Agence de création de site internet et de référencement à Aix les Bains
Création ou refonte de sites internet professionnels
au meilleur rapport qualité/prix du net
- Sites Vitrines fixes à partir de 270 € HT
- Sites vitrines modifiables à partir de 550 € HT
- Boutiques en ligne à partir de 1090 € HT-
Sites institutionnels ou sur mesures à partir de 3990 € HT
Tous nos sites sont réalisés sous 10 jours en moyenne
et sont vendus référencement SEO compris !

Vous êtes 100% propriétaire de votre site et des codes sources
Sans abonnement ni paiement mensuel

La création d’un site internet pour les entreprises d’Aix le Bains permet d’augmenter de façon importante le chiffre d’affaire d’un artisan, d’un commerce ou d’une entreprise en apportant de la visibilité sur internet. C’est un moyen facile et pas cher de pourvoir développer sa notoriété et de faire de la publicité.

Véritable spécialiste du référencement naturel, Le Groupe Vas-y ! inclut dans la création d’un site internet à Aix les Bains, un référencement naturel optimisé, afin que le prix du référencement ne soit plus un obstacle à la réussite sur internet.

Vas-y ! est une agence spécialisée dans la création de site internet à Aix les Bains
Site entièrement responsive
(Adaptable sur tous supports)
Ou dans le référencement naturel
Plusieurs types de sites sont disponibles
LA PARTICULARITE DE NOS SITES INTERNET
Quand créons un site internet pour les entreprises, commerces ou artisans d’Aix le bains, nous ne nous contentons pas de créer un semblant de site, comprenant une page ou deux, mais un véritable site internet professionnel aux couleurs de l’entreprise. Par ailleurs sans supplément, nous incluons le référencement pour que le tarif de la visibilité ne soit plus un obstacle à votre réussite.

Tous nos sites adaptables sur tous supports.

Site vitrine fixe
de 1 à 6 pages, sans interface d'administration.
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 270 € HT
Voir ce produit
Site vitrine modifiable
Nombre illimité de pages, avec interface d'administration
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 550 € HT
Voir ce produit
prestashop pas cher
Boutique en ligne
Pages et produits illimités. Avec gestion complète
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 1090 € HT
Voir ce produit
Refonte de site internet à Aix les Bains
Un site internet ma fait ou trop vieux peut nuire à l'image de votre entreprise, ou pénaliser votre référencement naturel. Donnez à vos clients l'image d'une entreprise dynamique et performante, avec Vas-y ! qui vous apporte des solutions professionnelles et pas chères pour la refonte de votre site internet ! (Site vitrine ou boutique ligne)
Voir ce produit
A Aix les Bains, découvrez nos tarifs de référencement naturel
Vous souhaitez voir votre site en première page de Google ? Vous choisissez vous même le nombre de mots clés pour lesquels vous souhaitez voir votre site en page 1 ! Découvrez nos formules à partir de 450€ ht sur 5 mots clés de votre choix
Nos offres de référencement naturel à Aix les Bains
Au meilleur rapport qualité/prix du netSans abonnement, ni paiement mensuel

Votre site en première page sur 5 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 10 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 20 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 30 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 50 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 100 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option
Vous avez besoin d'un devis pour plus de mots clés ?
Effectuez maintenant votre demande en ligne

Développez votre activité internet à Aix les Bains

Aix-les-Bains est une station thermale située au bord du lac du Bourget, en Savoie, dans l’est de la France. La baignade, la voile et le golf y sont souvent pratiqués. Plusieurs monuments emblématiques sont visibles dans la ville, tels que les vestiges romains du temple de Diane, jouxtant la mairie, et le château de la Roche du Roi, de style Belle Époque. Datant du XIIe siècle, l’abbaye d’Hautecombe, sur la rive opposée du lac, abrite une nécropole royale. À proximité, le mont Revard offre des sentiers de VTT, et des pistes de ski alpin et de ski de fond. (Source wikipedia)

Pour développer votre activité internet à Aix les Bains, faites confiance au Groupe Vas-y ! le leader des services internet pour les professionnels, fournisseur de site internet pas cher.

Nous proposons pour tous nos clients de Aix les Bains des résultats professionnels, tant en création de site qu’en référencement, avec des résultats prouvés, fiables et durables dans le temps, sans la nécessité d’un abonnement, ni d’un paiement mensuel.

Dans le cadre de la création de site.

Vous en êtes propriétaire à 100%, y compris les codes sources.

Découvrez Aix les Bains

L’histoire d’Aix-les-Bains est directement liée au lac du Bourget et surtout à ses sources chaudes qui en firent une station thermale des plus réputées au monde.

La ville d’Aix-les-Bains est labellisée Ville d’art et d’histoire depuis 2014.

Les 1res installations humaines sur les bords du lac du Bourget remontent au néolithique, époque où les hommes s’installent dans les villages sur pilotis des bords du lac, dont certains ont été classés depuis peu au patrimoine mondial de l’Unesco.
D’après les fouilles archéologiques, à l’époque romaine, l’habitat s’est développé autour des thermes et du «temple» dit Temple de Diane. L’existence de sources minérales chaudes est manifestement à l’origine du développement d’un vicus dépendant de la cité de Vienne.

Du Moyen-âge à la Révolution, Aix-les-Bains était une petite bourgade de province, d’environ un millier d’habitants. La ville se déclinait en un bourg clos d’un rempart, et d’une dizaine de hameaux ruraux.

En avril 1739, suite à un incendie qui a détruit près de la moitié de la cité, le plan de reconstruction prévoit un alignement des rues et des règles d’urbanisme comme l’interdiction de construire des maisons de plus de deux étages.

De 1779 à 1783, le roi Victor Amédée III fait construire un établissement thermal à l’origine de la naissance du thermalisme moderne.

Après avoir été longtemps éloigné des préoccupations aixoises, le lac commence à prendre un peu d’importance à la fin du 18e siècle. D’abord fréquenté par les bateaux ravitaillant les troupes de l’Armée des Alpes, il est aménagé pour l’exportation de marchandises.

Le thermalisme devient à la mode avec l’Empire et amène à Aix-les-Bains des personnalités. On assiste à la naissance de l’infrastructure hôtelière. Le nombre de curistes triple en 6 ans et atteint 1200 en 1808, date à laquelle est levé un plan d’embellissement des rues. L’Annexion de la Savoie à la France, en 1860, permet un nouvel essor du thermalisme en supprimant les difficultés douanières.

Le transfert de la voie ferrée et la construction de la gare à son emplacement actuel, en 1866, marquent définitivement le paysage urbain. De nouveaux types d’hébergements émergent, les palaces ou, pour les plus aisés, les villas de villégiature.

Le centre-ville est presque entièrement remanié entre 1875 et 1910 : création de nouveaux espaces urbains comme la place de la mairie, la place du marché, déplacement de l’église

… tout vise à aérer le centre ancien, à structurer l’espace urbain selon les secteurs d’activité.

Le Grand Port, agrandi, devient un lieu touristique autour de 1875 et reçoit les bateaux à vapeur de liaison avec Lyon et des bateaux pour les promenades sur le lac.

Dès les années 20, la ville diversifie son économie. La société La Savoisienne implante à Aix-les-Bains la première grande usine, spécialisée dans les constructions électriques. Jusqu’à la 2e guerre mondiale, les constructions se développent le long des avenues principales. Mais l’explosion démographique des années 50 conduit à l’élaboration de plans d’urbanisme successifs qui prennent en compte l’ensemble du territoire communal. Après la guerre de 1939, Aix-les-Bains devient la 1re station thermale de France avec, dans les années 80, près de 60 000 curistes.

C’est toute cette histoire urbaine qui a dessiné la géographie particulière de la ville actuelle, avec son centre urbain, ses cœurs de quartiers aux visages de villages, et notamment, ces immenses zones pavillonnaires. (Source: Ville d’Aix les Bains- Aix les bains.fr)

Les historiens s’accordent à dire qu’Aix les Bains est née de ses sources d’eau à l’époque romaine, sur les restes d’un habitat celtique. Les premières occupations du site ont été datées par Alain Canal du ier siècle avant notre ère, cependant rien ne permet d’attribuer ces vestiges à un habitat fixe. Il ne nous reste que les ruines d’établissements publics et l’on serait bien en peine d’établir une esquisse de « l’Aquae » antique. La situation administrative du lieu est connue par l’épigraphie, qui nous apprend qu’Aix était au ier siècle de notre ère un « vicus », doté d’un conseil de « decemlecti » (conseil municipal de dix membres), faisant administrativement partie de la cité de Vienne. Quelques citoyens vivaient là avec, semble-t-il, des moyens assez importants pour offrir aux dieux un bois sacré, une vigne ou se faire construire un arc funéraire pour le cas de la famille des Campanii.

Les archéologues nous ont fait découvrir au cours de leurs fouilles, un important complexe thermal, à proximité immédiate des sources. Sur une terrasse inférieure, à l’ouest, se trouvait l’arc funéraire de Campanus, probablement construit au ier siècle et, plus en aval, une seconde terrasse portait le temple dit de « Diane », qui avait remplacé au iie siècle un édifice circulaire plus ancien, probablement contemporain de l’Arc. Des vestiges de nécropoles ont été dégagés au nord du temple. Le Parc des Thermes, différents autres lieux éparpillés en ville, renferment de nombreux vestiges très divers : restes de nécropoles, poteries… Mais aucune pièce maîtresse qui aurait conduit à des fouilles archéologiques approfondies. À défaut, rien ne nous permet de connaître le vicus gallo romain d’Aquae, ni dans son étendue, ni dans la disposition de son habitat. Où les «romains» habitaient-ils ? Où se situaient leurs exploitations agricoles, les villages de leur personnel ; quelles étaient les activités du vicus… ? Le mystère est encore complet. Les seuls indices sont issus de la carte archéologique des vestiges dressée par les services archéologiques de la Drac, et l’archéologue Alain Canal de conclure, « Paradoxalement, si Aix a livré de nombreux documents illustrant l’ancienneté du site et la qualité de l’urbanisme monumental dès le début de l’Empire, nous n’avons aucune connaissance précise sur l’ordonnance de cette bourgade ».

En guise de synthèse, l’histoire de la période d’Aix les Bains peut se résumer à l’occupation du site du centre-ville depuis le ier siècle avant notre ère, puis par un aménagement progressif de la zone entre le ier et le iie siècle. L’occupation semble s’être faite à partir de l’édification progressive du complexe thermal, autour duquel rayonnaient des édifices monumentaux présentés sur un système de terrasses, qui ont évolué plusieurs fois au cours de la période romaine. Si les sources chaudes furent à l’origine de l’emplacement choisi d’autres facteurs, comme la qualité du site, ont peut-être été déterminant.