Agence de création de site internet et de référencement à Brive
Création ou refonte de sites internet professionnels
au meilleur rapport qualité/prix du net
- Sites Vitrines fixes à partir de 270 € HT
- Sites vitrines modifiables à partir de 550 € HT
- Boutiques en ligne à partir de 1090 € HT
- Sites institutionnels ou sur mesures à partir de 3990 € HT
Tous nos sites sont réalisés sous 10 jours en moyenne
et sont vendus référencement SEO compris !

La création d’un site web à Brive permet aux commerces, entreprises et artisans de développer leur chiffre d’affaire grâce à la visibilité et la publicité que peut leur apporter internet. C’est à ce jour le moyen le plus facile, le plus rapide et le moins cher de trouver et de toucher régulièrement de nouveaux clients.

Le Groupe Vas-y ! dispose de nombreuses solutions aux prix abordables pour permettre d’accéder à internet avec des résultats de qualité.

Désormais à Brive, vous ne payerez plus trop cher, avec Vas-y ! la création de votre site internet.

Vas-y ! est une agence spécialisée dans la création de site internet à Brive
Site entièrement responsive (Adaptable sur tous supports)
Ou dans le référencement naturel
Plusieurs types de sites sont disponibles
LA PARTICULARITE DE NOS SITES INTERNET
Quand nous créons un site internet pour nos clients de Brive, nous ne nous contentons pas de créer un semblant de site web, comprenant seulement quelques pages, mais un véritable site internet professionnel, comprenant un nombre suffisant de pages, voire un nombre illimité de pages, pour permettre à nos clients de disposer d’une véritable solution professionnelle, réellement fonctionnelle. Par ailleurs, sans supplément de prix, tous nos sites sont vendus avec un référencement optimisé en page 1 de Google inclus, sur les mots clés de votre choix.

Site vitrine fixe
de 1 à 6 pages, sans interface d'administration.
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 270 € HT
Voir ce produit
Site vitrine modifiable
Nombre illimité de pages, avec interface d'administration
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 550 € HT
Voir ce produit
prestashop pas cher
Boutique en ligne
Pages et produits illimités. Avec gestion complète
Référencement page 1 de Google inclus
- A partir de 1090 € HT
Voir ce produit
Refonte de site internet à Brive
Un site internet trop vieux ou mal fait, peut nuire directement à l'image de votre entreprise auprès des internautes, ou pénaliser votre référencement naturel. Avec Vas-y ! vous pouvez effectuer au meilleur prix la refonte de votre site internet, site vitrine ou boutique en ligne, et donner à vos clients l'image d'une entreprise dynamique et performante !
Voir ce produit
A Brive, découvrez nos tarifs de référencement naturel
Vous souhaitez voir votre site en première page de Google ?Vous choisissez vous même le nombre de mots clés pour lesquelsvous souhaitez voir votre site en page 1 !Découvrez nos formules à partir de 450€ htSur 5 mots clés de votre choix
Nos offres de référencement naturel pour nos clients de Brive
Au meilleur rapport qualité/prix du netSans abonnement, ni paiement mensuel

Votre site en première page sur 5 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 10 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 20 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 30 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 50 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option

Votre site en première page sur 100 mots clés ou expressions de recherches différentes.

Voir cette option
Vous avez besoin d'un devis pour plus de mots clés ?
Effectuez maintenant votre demande en ligne

Avec Vas-y ! développez votre activité sur internet à Brive

Brive-la-Gaillarde, couramment appelée simplement Brive, est une commune du Sud-Ouest de la France, sous-préfecture de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine. C’est la ville la plus peuplée du département. Les habitants de Brive sont appelés les Brivistes. (Source Wikipédia)

Pour développer votre activité internet à Brive, faites confiance au Groupe Vas-y ! le leader des services internet pour les professionnels, fournisseur de site internet pas cher.

Nous proposons pour tous nos clients de Brive des résultats professionnels, tant en création de site qu’en référencement, avec des résultats prouvés, fiables et durables dans le temps, sans la nécessité d’un abonnement, ni d’un paiement mensuel.

Dans le cadre de la création de site.

Vous en êtes propriétaire à 100%, y compris les codes sources.

Profitez en pour mieux connaître l'histoire de Brive La Gaillarde

Le cœur de la ville de Brive (saviez vous que Brive a la forme d’un cœur ?) est à la fois centre historique et galerie marchande à ciel ouvert. Brive « la gaillarde, la courageuse, la fortifiée ».

L’office du tourisme, avec sa boutique 100% gaillarde pleine de souvenirs, propose un plan de la ville et vous accueille chaleureusement pour des conseils sur-mesure.
Montez en haut de l’ancien château d’eau (en forme de phare) pour admirer un large panorama de la cité gaillarde. La Halle Georges Brassens est le rendez-vous hebdomadaire des amoureux de marchés (mardi, jeudi et samedi matins). On passe ensuite devant le Théâtre (XIXème siècle) qui a 13 ouvertures rappelant les 13 arches de l’ancien pont. Direction le Centre-ville avec sa collégiale située à l’hyper centre. Sur la droite, on prend la rue de Corrèze, vers la Chapelle St-Libéral (Xème siècle), lieu d’expositions. Plus haut, lire la plaque signalant qu’un briviste fut le créateur des crèches : ça c’est gaillard ! La Collégiale St-Martin (XIIème siècle) cache en sous-sol les murs de la 1re église du Vème siècle et dans le chœur un bel ensemble de chapiteaux romans historiés.
Tout près se trouve le quartier renaissance des bourgeois et leurs tours de noblesse.

A Brive, côté culture, le Musée Labenche, d’Art et d’Histoire (XVIème siècle) abrite de magnifiques tapisseries. Le Musée de la Résistance et de la Déportation était la maison même d’Edmond Michelet (grand résistant et ministre). On finit en beauté par la cour d’honneur de la Mairie, « le Collège des Doctrinaires » (XVIIème siècle). Passons aux choses sérieusement délicieuses ! La Distillerie Denoix, la Distillerie Bellet et la Chocolaterie Lamy où l’on trouve les spécialités locales, avant d’aller toucher le ciel aux grottes de Saint-Antoine (lieu de pèlerinage).

Brive, ancienne capitale du Bas-Limousin. Brive viendrait du Celte Pont (Comme pour Brivatensis = Brioude, ou Samarobriva (Pont sur la Somme) = Amiens). Grégoire de Tours latinisa même ce nom en utilisant la dénomination Briva Curettia (= Pont sur Corrèze). Brive se situe sur les bords de la Corrèze, le centre historique se trouve à quelques centaines de mètre de la rive gauche, au Sud. Autrefois, coulait du sud vers le nord un ruisseau nommé Verdanson, il longeait toute la partie est de la première enceinte, alors qu’il coulait au milieu de Brive délimitée par la seconde enceinte datée d’environ 1340.

Saint Martin « l’Espagnol » tentait de convertir les gens de Brive, mais il y est décapité en 407. Les miracles de sa sépulture permirent la christianisation du pays. En 495, l’évêque de Limoges, Rorice fit élever une basilique aux colonnes de marbre sur les lieux du martyre. Auparavant, c’est Priape, dieu de la fécondité et des jardins qui est à l’honneur. Jusque dans la première moitié du XXe siècle, les maraîchers venaient déposer les premières grappes de raisins aux pieds de la statue de Saint-Martin, perpétuant sans s’en douter les anciennes coutumes païennes.

Brive peut se vanter d’avoir vu le couronnement d’un roi. Gondowald se revendiquait fils bâtard de Clotaire Ier et d’une de ses concubines (Elle-même épouse d’un meunier ou d’un cardeur de laine). Il était aussi appelé Ballomer (Faux-Roi). Sa mère aurait été chassée de la cour à cause de soupçons sur sa conduite. Elle l’avait fait élevé et instruire, et le confia à Chilpéric, lui aussi fils de Clotaire (Tout comme Charibert, Gontran et Sigebert). C’est alors que Clotaire le réclama, mais refusa de reconnaître le fruit de passagères amours. Les cheveux que Gondowald portait longs en signe de son origine royale furent coupés. En 561, à la mort de Clotaire, Charibert qui n’avait pas de fils le prit sous sa protection et lui permit de laisser repousser sa chevelure. Mais Sigebert le dupa et l’attira à sa cour, le fit tondre à nouveau et l’emprisonna à Cologne. Gondowald s’échappa, gagna l’Italie où il se maria et eut des enfants. Il partit enfin pour Constantinople où le duc d’Auvergne Gontran-Boson vint le mettre au courant de rivalités entre les fils de Clotaire qui ensanglantaient le pays, et le persuada que l’heure était venue de réclamer sa part dans l’héritage de son père. Mais quand Gondowald débarqua à Marseille en 582, Gontran-Boson avait déjà abandonné sa cause. Il décida donc d’ajourner ses prétentions et se retira dans une île de la Méditerranée. Lorsqu’il jugea l’occasion favorable, il quitta sa retraîte, rallia avec lui les mécontents, et souleva le midi. Il trouva l’appui du puissant Didier, le duc de Toulouse, lequel disposait d’un trésor considérable: Il venait d’intercepter le convoi de la dot de Rigonthe, fille de Chilpéric, qui circulait vers l’Espagne. C’est donc en décembre 584 qu’une grande assemblée de partisans se tint à Brive où Gondowald, élevé sur le pavois selon la coutume franque fut proclamé roi. Cependant, il y eut de nombreux présages défavorables; Grégoire de Tours nous dit : « On vit alors sur les ceps de vignes de nouveaux sarments, avec des raisins tout formés, et les arbres couverts de fleurs. Un grand météore parcourant le ciel éclaira au loin le monde avant que la lumière du jour eût paru. On vit aussi dans le ciel briller des rayons ; on aperçut pendant deux heures du côté du nord une colonne de feu comme suspendue au ciel, et surmontée d’une grande étoile. La terre trembla à Angers ; et un grand nombre d’autres prodiges se manifestèrent… ». Mais surtout, une fois élevé sur le pavois, au troisième et dernier tour de camp, les porteurs trébuchèrent et Gondowald chancela: Signe de mauvaise augure. Le nouveau roi s’empara d’Angoulême, Périgueux, Toulouse, et enfin Bordeaux avec l’appui des austrasiens et du duc Mummole (d’Avignon). Mais le roi des burgondes, Gontran, réussit aussi à détacher de la cause de Gondowald le jeune Childebert, roi d’Austrasie, fils de Sigebert. L’armée austro-burgondes passa à l’offensive et ne tarda pas à ravager Brive et incendier par la même occasion la basilique de Saint-Martin. La conjuration de Gondowald finit tragiquement : Quelque part sur la Dordogne, le trésor tomba dans les mains de Gontran, et le duc Didier abandonna le roi de Brive. Quelques mois plus tard, assiégé dans Comminges, Gondowald fut trahi par Mummole et ses amis, il fut tué de la main de Gontran-Boson qui lui brisa la tête à l’aide d’une pierre.

Il y avait en aval de Brive une île nommée îla del Rei (île du Roi), ce serait là que le jeune Gondowald fut élevé. L’assemblée des partisans se serait déroulée (d’après la tradition) dans la plaine de Sauvajoux sur la rive droite de la Corrèze, en aval de Brive, et près de « l’île du Roi »…